Le secrétaire de la section socialiste du Boulonnais n’avait exprimé aucun soutien avant le premier tour. Jean-Claude Etienne avait même marqué une distance avec le maire de Boulogne Frédéric Cuvillier, lorsque ce dernier avait annoncé officiellement soutenir Emmanuel Macron.

Pourtant, c’est bien pour le candidat du mouvement « En marche » qu’a voté Jean-Claude Etienne.

Le responsable du PS boulonnais a donc mis hors-jeu Benoît Hamon, le candidat pourtant désigné par les primaires de la gauche. Un choix stratégique que Jean-Claude Etienne explique :

X
X