Les horaires d’ouverture des gendarmeries de Desvres et Samer pourraient bientôt changer. Les horaires pourraient en effet être étendus à Samer, et réduits à Desvres. L’objectif est de s’adapter à la demande des habitants. Dans le cadre de la “police de sécurité du quotidien” lancée par le gouvernement, la gendarmerie doit en effet se rapprocher de la population. C’est donc le cas pour les brigades de Neufchâtel-Hardelot, Desvres, et Marquise. Le commandant de gendarmerie Didier Bernard a annoncé que ses militaires allaient “multiplier les poignées de main” pour regagner de la confiance auprès de la population.

Pour faciliter les échanges avec les habitants, les horaires des gendarmeries pourraient évoluer, notamment du côté de Desvres et Samer. Les détails avec le commandant Didier Bernard :

Pour renforcer le lien de confiance, ils vont également proposer aux victimes d’avoir un suivi de leur dossier, après avoir déposé plainte :

X
X