Une opération de déminage doit avoir lieu dimanche, pour désamorcer une bombe de 250kg. Des mesures d’évacuation et de confinement sont prévues. Le préfet du Pas-de-Calais Fabien Sudry tient un point presse ce mercredi soir pour en dévoiler les détails.

17h00: Le préfet du Pas-de-Calais prend la parole. Le représentant de l’Etat explique que “la bombe a été ramenée à quai par un pêcheur. Nous devons la neutraliser  pour éviter tout risque. La probabilité d’une difficulté est extrêmement faible, mais nous devons prendre des mesures pour protéger la population”

17h10: L’explosion sera effectuée en mer. La population des communes de Boulogne, du Portel et d’Outreau devra restée confinée de 11h à 18h45. “Cela concerne environ 24 700 habitants” souligne le Préfet du département.

17h15: Une cellule d’information au public sera mise en place dimanche pour répondre aux questions des habitants, par téléphone. 

17h20: Le lieutenant de vaisseau Geffroy, à la tête du groupe des plongeurs-démineurs de Cherbourg, intervient en vidéo-conférence. Il explique que la bombe est une bombe américaine de la seconde guerre mondiale et contient 145 kilos d’explosifs. “Il y a deux difficultés pour mener cette opération: la première, c’est qu’elle se situe au coeur du port de Boulogne. Nous allons devoir la ramener au large pour écarter tout danger pour la population. La deuxième difficulté, c’est la sensibilité de la munition. Elle est amorcée, et donc en cas de choc, elle peut exploser.” Une première phase de préparation de l’opération aura lieu samedi. Des sacs de sable seront disposés autour de la munition, pour éviter tout risque de propagation en cas d’explosion. Le dimanche, la seconde phase débutera par une tentative de neutralisation du système d’amorçage, “afin de pouvoir la manipuler plus facilement”

17h25: Le sous-préfet de l’arrondissement de Boulogne, Jean-Philippe Vennin, prend la parole. Il précise que “deux unités de force mobile (120 fonctionnaires au total) viendront renforcer les équipes de police sur place pour boucler la zone. Le périmètre de sécurité sera effectif à partir de 10h30″

Tous les habitants concernés par le confinement recevront un document dans leur boîte aux lettres. Le jour de l’opération, la sirène retentira une première fois à midi pour rappeler à la population de rester confinée. La sirène retentira une seconde fois pour avertir de la fin de l’opération. Deux drones seront utilisés pour s’assurer du respect des consignes de confinement. 

17h25: Les habitations les plus sensibles, “qui se trouvent à proximité de la bombe et qui n’ont pas de volets”, seront évacuées. Cela concerne environ 100 personnes au Portel. La salle du Mont-de-Couppe sera ouverte pour les accueillir. A Boulogne-sur-Mer, 500 personnes devront être évacuées et seront accueillies à la salle de la Faïencerie.

17h30:En cas de météo exécrable, cela pourrait nous conduire à reporter l’opération” précise le Préfet du Pas-de-Calais

17h35: C’est au tour du maire de Boulogne de parler. “Le CCAS est mobilisé et un soin tout particulier est pris pour identifier et contacter les personnes les plus sensibles, notamment les plus âgées”. Frédéric Cuvillier précise que les habitants ayant des questions pourront se rendre avant dimanche au point information de la ville, situé à l’angle de la rue de la Lampe et de la rue Nationale. 

17h40: Le maire du Portel Olivier Barbarin précise de son côté qu'”un tiers de la population est concernée par le confinement ou l’évacuation“. L’élu tiendra une réunion publique, ce mercredi soir à 18h30, salle Yves Montand, pour informer la population.

17h45: Le lieutenant de vaisseau Geffroy répond aux questions des journalistes. “C’est très courant de retrouver des munitions sur le littoral Manche et Mer du Nord. La Marine Nationale traite chaque année 700 munitions de Dunkerque au Mont Saint-Michel” souligne-t-il.

17H50: Que risque le pêcheur qui a ramené la bombe à quai ? “Aujourd’hui, il est trop tôt pour savoir si il sera inquiété, répond Yvan Guiton, directeur départemental adjoint délégué à la mer et au littoral. Il sera entendu et donnera ses explications. A la suite de quoi le Procureur de la République décidera de la suite à donner.”

17H55: Le sous-préfet de Boulogne précise que le secteur sera “sous bulle. Un arrêté d’interdiction de navigation aérienne et maritime a également été pris. La gendarmerie maritime ici présente a pour mission de faire respecter cet arrêté”. Le trafic SNCF sera également impacté à partir de 15h. “Huit trains ne pourront pas circuler. Cela concerne environ 1200 passagers” indique le sous-préfet. 

Au total, entre 350 et 400 personnels des forces de l’ordre, de la gendarmerie maritime et des sapeurs-pompiers seront mobilisés. Le personnel municipal sera également présent pour assurer le barrièrage et empêcher les accès.

Retrouvez le reportage complet et les détails de l’intervention dans les journaux de jeudi matin, sur Delta FM

X
X