Le Boulonnais est-il mauvais élève en matière de tri sélectif ? Oui, si l’on en croit le dernier rapport publié par l’agglomération. Il révèle que 30% de ce qu’on trouve dans les poubelles d’ordures ménagères pourrait être trié et recyclé. Autrement dit, au lieu de mettre les plastiques et les papiers dans les poubelles bleues et jaunes, beaucoup de personnes les mettent encore dans les poubelles noires. Des poubelles noires qui, du coup, pèsent lourd : 38 074 tonnes d’ordures ménagères ont été collectées en 2016 dans le Boulonnais, soit 317,68 kg par habitant, 40kg de plus que la moyenne nationale.

Certaines personnes ne savent toujours pas s’ils doivent jeter leurs déchets dans la poubelle bleue, jaune ou noire :

Cela veut-il dire que les Boulonnais sont des mauvais élèves concernant le tri sélectif ?

Sur le total des poubelles ramassées dans les 22 communes du Boulonnais :

– 50,3 %, soit 41 863 T (ordures ménagères et moitié des encombrants) sont enfouis en centre de stockage.
– 49,7% (48 % en 2015), soit 41 336 T des déchets sont valorisées par :

  • compostage (18%)
  • apport volontaire en déchetterie (15%)
  • recyclage des papiers-emballages-verre (12,5%)*
  • 4,2% grâce à la valorisation pour moitié des encombrants

* les papiers sont repris et valorisés par UPM Chapelle d’Arblay (76) / les cartons sont repris par la société DEROO et valorisés dans les cartonneries de l’AA / les briques alimentaires sont reprises par la société SITA et valorisées en Allemagne (usine PAPIERFABRICK) / les bouteilles et flacons plastiques sont repris et valorisés par le groupe PAPREC RECYCLAGE / les films plastiques sont repris par VALORPLAST et valorisés en Allemagne / les boîtes en acier et aluminium sont reprises par la société GALLOO LITTORAL et valorisés chez Arcelor pour l’acier et le groupe Dupuy pour l’aluminium / les sacs de collecte jaunes et bleus sont repris et valorisés par le fabricant PTL.

X
X