Les auditions sont en cours au commissariat de Boulogne sur Mer. (© Deltafm)

Dans la nuit de mercredi et jeudi, un jeune boulonnais aurait été victime d’un véritable traquenard dans un appartement du centre-ville. Séquestré, insulté et frappé par plusieurs individus, il se dit victime d’une agression à caractère homophobe. Une enquête est en cours.

Criss Pouly est encore sous le choc. Mercredi, il passe la soirée dans un club de nuit proche de la place Dalton, et sympathise avec une jeune fille. “Elle m’a proposé un after chez elle avec des amis. J’ai accepté” explique le jeune homme. C’est une fois arrivé dans l’appartement du centre-ville que son cauchemar aurait commencé. “Sur place, il y avait 6 à 7 personnes, de 18 à 25 ans environ, se souvient-il. Ils ont fermé porte et fenêtres. Deux d’entre eux, un garçon et une fille, m’ont frappé. Les autres filmaient avec leur téléphone pour me ridiculiser”.

Plusieurs insultes homophobes fusent. La victime parle même de menaces de mort. “J’ai cru que j’allais crever. Ils m’ont dit “on va te tuer. On va te donner à manger aux cochons”. Libéré vers 7h du matin, le jeune homme est examiné par un médecin légiste. Bilan: “un coquard, la mâchoire déplacée, les lèvres coupées, et une blessure à l’oreille”.

Une enquête et des auditions sont en cours. D’après nos informations, une confrontation entre la victime et ses agresseurs présumés, pourrait avoir lieu cet après-midi. D’après le commissariat de Boulogne, il s’agissait là d’une sortie de boite de nuit avec des individus alcoolisés. Le blogueur n’a pas été en mesure d’indiquer l’endroit exact des faits, ni de désigner avec certitude quels étaient ses agresseurs. L’enquête se poursuit.

X
X