Trois passeurs, deux afghans et un britannique d’origine afghane, ont été condamnés hier par le tribunal de Boulogne à des peines allant de 2 à 3 ans de prison ferme. Ils ont été reconnus coupables d’avoir organisé des traversées de migrants jusqu’en Angleterre, à bord de petits bateaux pneumatiques. Des opérations qui pouvaient leur rapporter jusqu’à 90 000 €. Les passeurs, âgés de 26, 30 et 31 ans, tractaient les embarcations au large, coupaient la corde, et laissaient ensuite les migrants se débrouiller avec 4 rames et pas assez de gilets de sauvetage. C’est un sauvetage effectué au large du cap gris nez en novembre dernier qui a permis de remonter jusqu’à ce réseau.

Les passeurs ont été reconnus coupable d’avoir organisé des traversées de migrants vers l’Angleterre à bord d’embarcations de fortune. La police les a interpellés après une enquête minutieuse, qui a débuté après un sauvetage en mer. Explications :

X
X