Une soixantaine de lycéens s’est réunie hier devant le lycée Cazin à Boulogne

Une soixantaine de lycéens s’est réunie hier devant le lycée Cazin à Boulogne. Ils voulaient soutenir 5 de leurs camarades, menacés d’être renvoyés de leur établissement. La proviseure leur reprochait d’avoir bloqué l’entrée du lycée lors des manifestations contre la loi travail. Finalement, toutes les sanctions envers les élèves ont été levées.

Une soixantaine de lycéens était rassemblée hier après-midi devant le lycée Cazin, à Boulogne. Ils se sont réunis pour soutenir 5 de leurs camarades, menacés d’exclusion par l’établissement, suite à des manifestations contre la loi travail. Parmi eux, il y avait Thibault, 16 ans et demi :

Les lycéens sont montés jusqu’en mairie de Boulogne pour dire “non à la loi travail” et “non aux violences policières”. Vendredi, plusieurs jeunes ont été interpellés alors qu’ils jetaient des œufs sur la Société Générale. Raphaël Le Woëdec, porte-parole du mouvement des jeunes Boulonnais en lutte :

X
X