A Boulogne, le Centre Hospitalier est prêt à faire face à la vague si elle arrive. En tout cas, ils veulent garder de l’avance sur l’épidémie pour ne pas être dépassés. Et pour l’instant, la situation est gérable et l’hôpital fonctionne correctement.

Actuellement, à l’hôpital de Boulogne, on dispose de 70 lits dans l’unité COVID-19 qui a été aménagée. Au total, ce sont 18 lits de réanimation, 12 lits de soins intensifs, 13 lits de médecine chaude et une vingtaine de lits en médecine. On peut rajouter au total une trentaine de lits si nécessaire. La situation est sous contrôle car le taux d’occupation à l’hôpital est de l’ordre de 60%. Huit cas sont actuellement en réanimation et depuis le début de la crise, 3 décès ont été identifiés COVID 19 au sein de l’hôpital : Trois hommes de 92 ans, 80 ans et 61 ans originaire du Dunkerquois, du Montreuillois et du Boulonnais. En revanche, 5 personnes sont sorties de l’unité et ont pu guérir, une vingtaine de personnes ont été renvoyées chez elles après s’être présentées à l’hôpital car leur cas ne présentait pas de complications.

Il n’y a donc pas eu de « vague » à Boulogne. On ne devrait théoriquement pas y échapper, mais elle sera peut-être moins forte qu’ailleurs et le centre hospitalier s’y prépare. Et pour faire face à la pénurie de masque, Boulogne se tourne vers une alternative lilloise et aura besoin de l’aide des couturières pour répondre aux besoins.

La ville de Boulogne a commandé 3 000 kits de masques Garridou. Ce sont ces masques cousus dans un tissu spécial, lavable et réutilisable à destination des personnels soignants. Ils ont été imaginés par le CHU de Lille pour répondre aux besoins de masques face à la pénurie. Ils représentent toutefois une réelle alternative aux masques médicaux. La commune a donc commandé des kits et fait appel à la solidarité des Boulonnais pour les constituer. On a en effet besoin des talents des couturières volontaires pour les assembler. Chaque masque passera ensuite un contrôle qualité avant d’être remis au personnel soignant.

Si vous désirez participer à la confection des masques, vous pouvez contacter le 03 21 87 96 01.

X
X