Les grévistes des Urgences ont eu gain de cause. (© Delta FM)

Mardi matin, le personnel du service des urgences de l’hôpital Duchenne a mené un mouvement de grève pour dénoncer le manque de personnel et les conditions de travail. Un mouvement qui a porté ses fruits puisque la direction du centre hospitalier a annoncé qu’elle allait embaucher du personnel pour renforcer les équipes.

Un vrai soulagement pour Frédéric Bourgois, secrétaire général CGT à l’hôpital de Boulogne.

La direction s’est également engagée à payer les heures supplémentaires effectuées avant le 1er juillet, et à acheter du matériel manquant, tels que des oreillers ou des pieds de perfusion.


X
X