Suite de la grosse opération antiterroriste menée dans le quartier du Chemin Vert, le 17 novembre dernier. Un homme avait été interpellé à la suite d’une perquisition dans son appartement. Il est condamné hier par le Tribunal de Boulogne à un mois de prison avec sursis, pour des faits de rébellion et de violences sur les forces de l’ordre. Il avait frappé un policier. Il est jugé pour ces faits et non pas pour des actes de terrorisme puisque la perquisition n’avait rien donné.

Le 17 novembre, une perquisition avait été faite dans un appartement, sur demande de la préfète, dans le cadre de l’enquête sur les attentats. Lors de cette opération, une personne avait été arrêtée, pour des violences sur les forces de l’ordre. Une affaire jugée hier par le Tribunal de Boulogne. L’homme a été condamné à un mois de prison avec sursis. Mais le jugement n’a rien à voir avec les attentats en eux-mêmes :

X
X