Une partie du personnel de l’hôpital de Boulogne était en grève ce mardi matin.

Des agents hospitaliers ont stoppé le travail de 9h30 à 11h30 et se sont rassemblés devant l’établissement. Ils réclament des augmentations de salaires et dénoncent les conditions de travail. Faute de moyens, l’hôpital a dû fermer plusieurs lits de néonat, ainsi que les urgences pédiatriques. Le service hospitalisation en addictologie est également fermé. Frédéric Bourgois, secrétaire général de la CGT santé à l’hôpital de Boulogne, tire la sonnette d’alarme. Selon lui, le personnel du centre hospitalier Duchenne est épuisé.

Frédéric Bourgois, secrétaire général de la CGT santé à l’hôpital de Boulogne:

 


X
X