80 manifestants se sont invités à l’inauguration d’une nouvelle unité de l’hôpital boulonnais. Il s’agit du personnel de l’unité psychiatrique, qui a appris la semaine dernière par sa direction, la suppression de 9 postes dans son unité. Ils estiment déjà travailler en tension et contestent cette restructuration.

Le personnel hospitalier du service psychiatrie a manifesté sa colère, colère après l’annonce de la direction de supprimer 9 postes, 9 temps plein tous corps et grades confondus dans cette unité. Près de 70 personnes se sont mobilisées pour dénoncer “une mise en danger” des patients et du personnel :

Les manifestants ont profité de l’inauguration des nouveaux centres de rééducation de l’hôpital pour se faire entendre. Une délégation a pu s’entretenir avec Yves Marlier, le directeur du CHB, qui a justifié ses suppressions :

X
X