L’homme soupçonné d’avoir renversé volontairement un habitant de la rue Calmette, à Boulogne-sur-Mer, a été présenté ce mercredi au Parquet en vue de l’ouverture d’une information judiciaire.

Deux jours après les faits survenus dans le quartier Calmette-Roux, les circonstances se précisent. « Les éléments d’enquête font apparaître un différend et un règlement de comptes entre les parties en cause. La victime explique être allée au campement du mis en cause et y avoir effectué des dérapages par provocation. Le mis en cause suivait alors sa future victime et trouvait l’occasion de le renverser volontairement » explique le commissaire de police Arnaud Jublin.

Interpellé et placé en garde à vue, l’auteur des faits, né en 1999 et demeurant à Saint-Martin-Boulogne, évoque « un banal accident » et réfute l’ensemble des arguments. C’était sans compter sur les éléments d’enquête et les témoignages recueillis par les forces de l’ordre, qui ont permis de mettre en évidence un acte volontaire.

A l’issue de sa garde à vue, l’homme a été déféré devant le Parquet en vue d’une information judiciaire.

X
X