A Boulogne, l’happy hour ne plait pas à tout le monde…

Chaque mercredi, la place Dalton et ses abords sont investis par les fêtards. Pour la plupart étudiants, ils viennent profiter d’un concept bien connu des villes étudiantes : l’happy hour. Ce laps de temps où le prix des consommations baisse dans certains bars. Problème : ils sont des centaines à investir les lieux, causant des nuisances sonores et laissent derrière eux les stigmates d’une soirée bien arrosée. Une réunion doit avoir lieu cette semaine entre des représentants de la mairie, des restaurateurs de la place Dalton, et les gérants de l’Irish Pub, organisateur des happy hour.

C’est la polémique du moment à Boulogne. Des étudiants fêtards investissent les abords de la Place Dalton tous les mercredi soir. Les restaurateurs voisins disent stop. Explications :

X
X