A Boulogne, les quais de débarquement du poisson sont désormais plus sécurisés. Des barrières, des portails et des tourniquets ont été installés au bassin Loubet, où sont débarqués chaque année plus de 30 tonnes de poisson, et sur le quai Gambetta, où stationnent les plus petits bateaux. L’objectif est de limiter les accès des piétons et des voitures sur les quais, d’empêcher les vols sur les bateaux, et de mieux contrôler le poisson débarqué. Seuls ceux ayant un badge pourront accéder aux quais de débarquement. La mesure rentre en vigueur à partir du 1er octobre. Les travaux ont coûté 300 000 euros, financés par la société des ports Calais-Boulogne.

A partir du 1er octobre, seuls les pêcheurs, les affaires maritimes et toutes les autres personnes disposant d’un badge pourront avoir accès aux quais. L’éclairage a également été renforcé, et une quinzaine de caméras de vidéoprotection ont été mises en place. Une sécurisation qui a plusieurs objectifs, comme nous l’explique Alain Caillier, directeur délégué du port de Boulogne :

X
X