Semaine tranquille pour les lycéens de Branly, à Boulogne. Après la neige, c’est une grève des professeurs qui a perturbé les cours ce jeudi. Une vingtaine d’enseignants ont stoppé le travail pour protester contre la réforme du lycée. Une réforme qui va avoir des conséquences sur les élèves, puisqu’ils devront choisir des spécialités dès la 3ème. Et une réforme qui aura également un impact sur les enseignants. Selon Thierry Quétu, professeur dans l’établissement, le lycée Branly va perdre l’équivalent de 9 postes à la rentrée prochaine.

Selon les enseignants, la réforme du lycée va supprimer des cours dédoublés. Et ça a des conséquences sur les professeurs, comme sur les élèves. C’est ce que nous explique Thierry Quétu, enseignant au lycée Branly de Boulogne :

X
X