En grève depuis mercredi pour protester contre la réforme de la carte judiciaire, les avocats du barreau de Boulogne sur Mer ont voté ce lundi soir la poursuite du mouvement.

“La grève se poursuit jusque mardi prochain inclus” explique le bâtonnier Florent Fache. Conséquence : la majorité des audiences du Tribunal de Grande Instance devraient être reportées.

Les avocats dénoncent un projet de loi qui “vise à tuer la justice de proximité”. La réforme de la carte judiciaire prévoit en effet de ne conserver qu’un seul grand tribunal par département, et de multiplier les démarches par Internet. Quid du Palais de Justice de Boulogne ? “On n’en sait rien” déplorent les avocats, déterminés à ne rien lâcher.

X
X