Le maire socialiste de Boulogne renonce à briguer un 3ème mandat. Il a annoncé sa décision hier soir. Il a fait le choix d’honorer son mandat de maire, mandat qu’il aurait dû quitter en cas de réélection à l’Assemblée, et ce en raison de la nouvelle loi sur le cumul des mandats. Et d’expliquer que “sa passion pour Boulogne et le Boulonnais a toujours motivé son engagement publique”. Frédéric Cuvillier veut se consacrer au développement de Boulogne et de l’agglomération.

Le PS va-t-il présenter un candidat pour succéder à Frédéric Cuvillier ? Y’aura-t-il un rapprochement avec “La République en marche” ? Sur ce point, Frédéric Cuvillier ne se prononce pas.

Frédéric Cuvillier renonce à briguer un 3éme mandat de député. Le maire socialiste de Boulogne a annoncé sa décision hier soir. Il veut consacrer sa vie politique à sa ville et l’agglomération dont il est le président. La loi sur le cumul des mandats l’aurait obligé à quitter ses mandats locaux s’il avait été réélu. Frédéric Cuvillier a donc fait un choix :

Le futur ex-député boulonnais garde sa carte au PS mais n’a jamais caché son soutien au président élu Emmanuel Macron et maintient être dans la majorité présidentielle. Alors, y aura-t-il un candidat socialiste ET un candidat “La République en marche” sur la 5ème circonscription ? Frédéric Cuvillier n’a pas de réponse, mais il y a un souhait pour cette campagne des législatives :

X
X