Environ 250 patients vont devoir attendre pour passer leur radio à l’hôpital de Boulogne. Tous les rendez-vous de ce jeudi ont été annulés, à cause d’une grève du service radiologie. Les manipulateurs radios ont manifesté ce jeudi devant les portes de l’hôpital, car ils estiment être les grands oubliés du plan d’urgence dévoilé par le gouvernement. Ils réclament de pouvoir toucher les mêmes primes que leurs collègues, et que la pénibilité de leur métier soit reconnue.

Ce mouvement fait suite aux annonces du gouvernement, qui a dévoilé plusieurs mesures pour aider le monde hospitalier, en grève depuis maintenant 8 mois. Le problème, c’est que les manipulateurs radios se sentent oubliés des annonces de l’Etat. Pour Adrien Hardy, manipulateur radio à l’hôpital de Boulogne, c’est totalement injuste :

Ce matin, les manipulateurs radios ont distribué des tracts devant l’hôpital de Boulogne pour sensibiliser les patients.

X
X