Deux hôtels, un complexe de thalassothérapie avec massages, soins à l’eau de mer ou bien encore application de boue. Voilà ce qui doit voir le jour à Boulogne. Le groupe Prévithal, qui possède déjà un complexe de ce genre à Granville, en Normandie, a officialisé son engagement pour construire la même chose sur la zone de l’Eperon. Un projet qui doit permettre la création de 300 emplois directs et indirects.

Les investisseurs devrait injecter 52 millions d’euros pour ouvrir un complexe hôtelier de plus de 200 chambres sur la zone de l’Eperon. L’annonce a été faite lors du dernier anniversaire du groupe Prévithal. Les détails avec Frédéric Cuvillier, le maire de Boulogne :

Actuellement, la gare maritime de Boulogne est en train d’être vidée pour effectuer les premiers travaux, et notamment le désamiantage du bâtiment.

X
X