“Avoir des classes à 11 élèves en zone prioritaire, c’est bien. Mais cela ne doit pas être au détriment des autres écoles du secteur”. Voilà le message qu’a passé le maire Frédéric Cuvillier à la rectrice académique, lors de sa visite à Boulogne. Valérie Cabuil était venue constater l’efficacité du dédoublement des classes de CP et CE1. Mais le maire de Boulogne n’a pas manqué de lui rappeler que des classes étaient toujours surchargées dans certaines écoles.

Le dispositif des classes dédoublées consiste à avoir maximum 12 élèves par classe, pour leur permettre de progresser plus rapidement. Et selon la rectrice Valérie Cabuil, les enfants de notre région en avaient bien besoin :

Les écoles classées en réseau d’éducation prioritaire ont donc bénéficié de ce dispositif. Mais le maire de Boulogne Frédéric Cuvillier a demandé à la rectrice de ne pas oublier les autres écoles :

X
X