“Il pleut dans mon logement”. Cette phrase, c’est celle de Corinne, une habitante de Boulogne, qui nous a alerté sur l’état de son appartement, en centre-ville de Boulogne. Les problèmes d’humidité sur la toiture ont démarré au mois d’août dernier, et se sont rapidement empirés, à tel point que le plafond d’une de ses chambres s’est effondré lors de la dernière tempête. Le chantier de réparation de la toiture a pris du retard à cause du confinement, mais les travaux ont démarré il y a une quinzaine de jours. Malgré tout, la locataire se bat avec l’office HLM Habitat du Littoral pour obtenir un autre logement.

Il y a quelques semaines, une habitante de Boulogne a eu la mauvaise surprise de voir son plafond s’effondrer à cause des infiltrations d’eau. Veuve depuis le mois de juillet, cette femme de 53 ans se bat avec le bailleur social Habitat du Littoral pour obtenir un nouveau logement. Reportage :

Habitat du Littoral qui précise que les travaux de réparation en cours représentent une dépense de 35 000 euros.

X
X