Le tribunal de commerce de Boulogne va statuer sur l’avenir de la Continentale vendredi à 17h. Ce matin, les 2 offres de reprise ont été présentées. Celle d’UPP affiche une reprise de 252 salariés, sur les 355 que compte l’usine boulonnaise. L’autre, celle de C&D Foods, propose de reprendre, à terme, 275 contrats. Mais C&D Foods met des conditions, la principale étant d’avoir un loyer symbolique d’un euro pour la plateforme de Wimille. Le tribunal de commerce a rejeté condition suspensive et accorde à C&D un délai pour revoir sa copie. Délai jusqu’à vendredi avant 17h, heure du délibéré.

Ce matin, les 2 candidats à la reprise de l’usine boulonnaise ont présenté leur offre au tribunal de commerce. Continentale Nutrition, spécialisée dans l’alimentation pour chiens et chats est en liquidation depuis un mois et 355 salariés sont inquiets. Reportage :

X
X