Les SDF accueillis au centre d’hébergement Blanzy-Pourre, à Boulogne, peuvent désormais consommer de l’alcool dans leur chambre. Cela fait 15 ans, depuis l’ouverture du foyer, que c’était interdit. Mais la crise du coronavirus a changé la donne. Pendant le confinement, les sorties en extérieur étaient limitées pour les sans-abris hébergés à Blanzy-Pourre. Pour éviter des incidents liés au manque, les responsables ont autorisé la consommation d’alcool à l’intérieur du centre. Les SDF ont le droit de boire un litre de vin ou 2 bières par jour. S’ils ramènent plus de bouteille, elles sont confisquées. Une mesure qui a permis de stabiliser la consommation des plus gros consommateurs.

Cette mesure a permis à certains sans abri de réduire leur consommation. Ecoutez François Chovaux, directeur du foyer Blanzy-Pourre :

X
X