La police de Boulogne a fait le point sur ses interventions pour nuisances et troubles à l'ordre public (© Delta FM)

Alors que 2 établissement de nuit de la place Frédéric Sauvage sont fermées sur décision de la sous-préfecture, la police de Boulogne affirme qu’elle ne “lâchera rien” contre les troubles à l’ordre public.

Les enquêtes se poursuivent pour identifier les auteurs de nuisance. Certains sont même déjà connus et ont été ou seront prochainement envoyés devant la justice. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les forces de l’ordre ont du travail dans ce domaine: depuis le 1er janvier, la police de Boulogne a déjà réalisé 55 interventions pour des rixes sur la voie publique, notamment à la sortie d’établissements de nuit. C’est beaucoup, puisque c’est 26 de plus que sur l’ensemble de l’année 2021.

Mais il n’y a pas que les bagarres de rue qui mobilisent les policiers, qui doivent aussi parfois intervenir pour des nuisances, comme du tapage (270 opérations depuis le début de l’année=. Et puis souvent, les rixes et le tapage se font sur fond d’alcool. Là non plus, les policiers ne chôment pas: 102 interventions pour ivresse publique ont été menée depuis le 1er janvier.

 


X
X