A Boulogne, Bruno Croquelois quitte le Rassemblement National. Depuis 2014, c’est la huitième démission dans les rangs du parti de Marine Le Pen. Au micro Delta FM, Bruno Croquelois a expliqué qu’il avait discuté avec le maire Frédéric Cuvillier, et qu’il s’était rendu compte que “Boulogne avançait dans le bon sens”. Il reste donc conseiller municipal, mais ne siègera plus dans l’opposition.

Inscrit au Front National depuis les dernières élections, Bruno Croquelois va rendre sa carte du parti dans les prochains mois. A Boulogne, il ne veut plus être un opposant à la politique de la ville. Bruno Croquelois nous explique pourquoi :

Bruno Croquelois quitte le parti de Marine Le Pen, car il s’est rendu compte “que Boulogne avançait dans le bon sens”. Il a rencontré le maire Frédéric Cuvillier, avec qui il partage certains points de vue :

X
X