Joël Pichon, président du syndicat des mareyeurs

Les mareyeurs boulonnais sont en colère… L’action jeudi des fileyeurs a eu des conséquences sur leur activité. Ils ont perdu 1,5 million d’euros de bénéfices selon nos confrères de la Voix du Nord. Du coup, les mareyeurs entendent obtenir des compensations auprès de l’Etat et de la région. Ils ont aussi délaissé les poissons des pêcheurs boulonnais en ce début de semaine.

Jeudi dernier, les fileyeurs boulonnais ont bloqué les accès à Capécure pour protester contre la pêche électrique. Aucun camion n’a pu entrer et sortir de la zone portuaire. Pour Joël Pichon, président du syndicat des mareyeurs, le manque à gagner a été très important pour les entreprises :

Pour montrer leur mécontentement aux pêcheurs de Boulogne, les entreprises du port ont décidé de ne plus acheter leur poisson. Depuis le début de la semaine, les acheteurs de la criée boudent le poisson ramené à quai par les fileyeurs :

X
X