Le grand patron de C&D Foods (ex-Continentale Nutrition) n’a pas apprécié le mouvement de grève des salariés boulonnais.

Mardi et mercredi, les employés de l’usine de conserves pour animaux ont stoppé le travail pour protester contre le licenciement de 2 de leurs collègues. Après 2 jours de grogne, ils avaient finalement décidé de reprendre leur poste ce mercredi soir, à 22h. Mais le grand patron irlandais Philip Reynolds ne l’a pas entendu de cette oreille : il a fait arrêter toutes les machines, avant de se déplacer à Boulogne. Ce jeudi, le dirigeant a rencontré les représentants du personnel, expliquant que les pneus brûlés pour protester avaient donné une très mauvaise image de l’entreprise. Selon nos informations, sous la colère, il aurait même menacé de quitter Boulogne. Finalement, le dialogue a pu reprendre calmement. L’activité a redémarré vers 14h, sans que les salariés n’obtiennent gain de cause.

X
X