« Ce n’est pas pour ça que j’ai voté ». Voilà les mots de Frédéric Cuvillier à l’égard du Président de la République. Un an et demi après avoir appelé à voter pour Emmanuel Macron, le maire de Boulogne fait partie des premiers déçus. Il pointe du doigt sa « posture méprisante » et sa « condescendance », et critique la politique du chef de l’Etat.

Frédéric Cuvillier rappelle qu’il a appelé à voter pour Emmanuel Macron pour faire face à Marine Le Pen. Il assume donc complètement son choix. Même si aujourd’hui, il s’avoue déçu par le Président de la République :

Frédéric Cuvillier ne se contente pas de critiquer l’attitude d’Emmanuel Macron, il remet également en cause ses décisions politiques :

Chez nos confrères de La Voix du Nord, le député Jean-Pierre Pont, qui a rejoint « La République En Marche », accuse le maire de Boulogne d’avoir une double attitude.

X
X