“Ce n’est pas pour ça que j’ai voté”. Voilà les mots de Frédéric Cuvillier à l’égard du Président de la République. Un an et demi après avoir appelé à voter pour Emmanuel Macron, le maire de Boulogne fait partie des premiers déçus. Il pointe du doigt sa “posture méprisante” et sa “condescendance”, et critique la politique du chef de l’Etat.

Frédéric Cuvillier rappelle qu’il a appelé à voter pour Emmanuel Macron pour faire face à Marine Le Pen. Il assume donc complètement son choix. Même si aujourd’hui, il s’avoue déçu par le Président de la République :

Frédéric Cuvillier ne se contente pas de critiquer l’attitude d’Emmanuel Macron, il remet également en cause ses décisions politiques :

Chez nos confrères de La Voix du Nord, le député Jean-Pierre Pont, qui a rejoint “La République En Marche”, accuse le maire de Boulogne d’avoir une double attitude.

X
X