Ça bouchonnait ce matin à Boulogne. La CGT Transports a mis en place des barrages filtrants depuis cette nuit pour protester contre la politique du gouvernement. Plusieurs giratoires étaient concernés jusqu’à 14h : ronds-points des oies, du Petit Caporal… mais aussi les ronds-points de l’Europe, de Leclerc et de GIFI. La Police n’a pas délogé les manifestants, il n’y aura donc pas d’opération escargot sur l’A16 aujourd’hui. Une manifestation a regroupé plusieurs centaines de personnes au départ de la Bourse du travail.

Depuis minuit, des barrages filtrants ont été mis en place sur plusieurs ronds-points autour de la zone commerciale Leclerc. Seuls les poids-lourds étaient bloqués, mais les files de camions ralentissaient le trafic voiture aux heures de pointe. La CGT Transports voulait ainsi montrer qu’elle est toujours mobilisée contre les ordonnances de la loi travail. Joël Dhiers, son représentant :

Ce matin, des perturbations ont également été constatées en centre-ville de Boulogne. Une manifestation des salariés de la fonction publique a rassemblé 1 000 personnes, dont de nombreux enseignants des écoles maternelle et primaire. A Boulogne, quasiment toutes les écoles sont fermées. Les professeurs étaient dans la rue pour protester contre le gel des contrats aidés, et la disparition des postes de secrétaire :

X
X