Frédéric Cuvillier, H&M : round 3. Mardi, le maire de Boulogne a fait placarder des affiches sur lesquelles il dénonce la fermeture du magasin H&M, rue Thiers. Dans la foulée, l’enseigne s’est défendue de vouloir “ruiner le centre-ville” et explique que si elle baisse le rideau, c’est à cause d’un loyer trop cher, de 22 000 euros par mois. Une explication qui ne convainc pas l’élu boulonnais.

Ainsi, Frédéric Cuvillier a réagi via un communiqué : 

“Au lendemain de l’interpellation que j’ai souhaité porter pour dénoncer la fermeture d’H&M dans le centre-ville de Boulogne-sur-Mer, la direction de l’enseigne communique en se réfugiant derrière la question du loyer et du désaccord avec son bailleur.

Cet argument n’est pas correct et n’explique pas le comportement inique d’H&M.

Jamais en effet, la direction n’a souhaité répondre à mes sollicitations afin d’éviter une fermeture.

Si tel avait été le cas, nous aurions pu, dans un dialogue et un travail collaboratifs, étudier en amont des solutions pour engager une médiation avec le propriétaire ou pour imaginer un portage immobilier permettant de préserver les emplois et l’activité en cœur de ville.

Devant le mur du silence que nous impose la direction d’H&M depuis plusieurs mois, j’ai donc fait le choix de l’interpellation publique pour dénoncer une fermeture arbitraire, brutale et purement économique et pour alerter sur un phénomène auquel les maires des villes moyennes sont confrontés.”

X
X