A Boulogne ce samedi matin, la manifestation n’a pas rassemblé autant que voulu. Les organisateurs attendaient au moins 3000 personnes pour ce nouveau rassemblement, seulement 300 personnes ont défilé dans les rues du centre-ville.

Malgré tout, pour ces manifestants, la lutte ne s’arrête pas, même en période de « fête ». Ils s’étaient donnés rendez-vous à 9h30 devant la Chambre de commerce et de l’industrie de Boulogne pour rejoindre le centre-ville dans le calme et sous les chants des cheminots, enseignants, secouristes, gilets jaunes etc…

Le cortège s’est arrêté devant la permanence de Jean-Pierre Pont, député LREM, pour y déposer de faux rails pour faire “dérayer la réforme”. Un nouvel appel à manifester est lancé par les syndicats pour la quatrième journée d’action, le 9 janvier prochain.

X
X