Malaise social à l’hôpital de Boulogne. Lors de la cérémonie de vœux du centre hospitalier Duchenne, vendredi, le syndicat CGT a sorti les drapeaux pour protester contre les conditions de travail. Dans son discours, le directeur a admis que l’hôpital était en déficit et que l’établissement de santé public devait faire des économies et réorganiser ses services. Il a cependant souligné que les effectifs étaient en augmentation. Yves Marlier compte sur une reprise de l’activité et une augmentation du nombre de patients pris en charge pour équilibrer les finances de l’hôpital.

La CGT indique que les équipes sont déjà surchargées et réclame des embauches. Du côté de la direction, on ne veut pas s’alarmer. Yves Marlier ne cache pas les difficultés financières de l’hôpital, mais il espère qu’elles sont temporaires :

0%
X
X