Mercredi matin, les salariés de Delpierre Mer et Traditions ont appris que leur entreprise était placée en liquidation (© Delta FM)

Nouveau sursis pour l’entreprise Delpierre Mer et Tradition, à Hesdin l’Abbé. Les salariés seront fixés sur leur sort lundi. L’investisseur valenciennois Pascal Cochez, qui propose de reprendre l’entreprise en conservant 80 des 143 salariés, devra présenter de nouveaux documents. Le tribunal lui réclame en effet des garanties bancaires avant de rendre sa décision. Si ces garanties ne sont pas apportées, 143 personnes se retrouveront sur le carreau.

Les salariés de Delpierre Mer et Traditions vont encore devoir attendre 4 jours avant d’être fixé sur leur sort. Hier matin, les dirigeants et le repreneur de l’entreprise ont été entendus pendant 2 heures par le tribunal de commerce. Tribunal qui a décidé de programmer une nouvelle audience lundi à 14h :

X
X