Le port de Boulogne impacté par le coronavirus. Entre 400 et 500 marins sont aujourd’hui à l’arrêt, et les entreprises tournent au ralenti. Les restaurants sont fermés dans de nombreux pays, et les mesures de confinement font chuter les ventes de poisson. Tous les bateaux sont donc rentrés à quai. Des pertes qui se chiffrent à « plusieurs millions d’euros par jour » selon le président du comité régional des pêches, qui a sollicité l’Europe pour obtenir des « aides d’arrêt temporaire ».

Ce matin, Olivier Leprêtre, le président du comité régional des pêches, a contacté le président de la commission pêche au parlement européen pour négocier des aides. Car avec les manifestations sociales, les tempêtes, et maintenant le coronavirus, l’impact économique va être énorme pour les marins et les entreprises du port de Boulogne :

Le seul secteur qui résiste, ce sont les ventes de poissons en barquette dans les magasins. Selon la demande, les pêcheurs pourraient reprendre la mer dans les prochains jours, mais en nombre limité.

X
X