Pour lutter contre la pêche électrique et soutenir les marins pêcheurs boulonnais, une entreprise de Capécure a pris une décision forte : la société CBM Filetage a en effet décidé de stopper ses approvisionnements aux Pays-Bas. Les marins hollandais sont en effet nombreux à pratiquer la pêche électrique, qui détruit le milieu marin. Au micro Delta FM, le gérant de l’entreprise, basée sur le port de Boulogne, explique qu’il préfère payer un peu plus cher, mais avoir un poisson de qualité. Conséquence : en magasin, le prix du poisson, notamment les filets de sole et de plie, a lui aussi un peu augmenté.

Pour soutenir les pêcheurs locaux, l’entreprise CBM Filetage, située à Capécure, a décidé de boycotter les approvisionnements de Hollande. Les explications de Maxime Bonvoisin, co-gérant de la société :

Les marins français sont forcément impactés. La pêche électrique détruit la ressource en Mer du Nord, et oblige les pêcheurs locaux à faire plus de kilomètres pour remplir leurs filets :

X
X