Un pilotage « autoritaire, injuste et impartial, des conflits et des relations tendues entre l’encadrement et les équipes qui ont des conséquences psychologiques lourdes ». Ce sont les mots que l’on peut lire dans le rapport d’expertise sur les conditions de travail à l’hôpital de Boulogne. Un rapport établi par le cabinet Emergences en fin d’année dernière, et qui pointe du doigt l’épuisement des agents en raison du manque de moyens et de la pression de la part des cadres. Un rapport contesté par la direction du centre hospitalier, qui a décidé de l’attaquer en justice. « Il peut y avoir un management défaillant, mais il peut aussi y avoir des agents qui ont des problèmes avec la hiérarchie » a estimé le directeur.

Pendant 3 semaines, des experts sont venus à l’hôpital pour écouter les salariés et observer les journées de travail. Ils ont ensuite publié un rapport qui pointe du doigt le manque de moyens et le management de certains cadres. Des conclusions en partie contestées par la direction de l’hôpital. Reportage :

La direction qui indique que les 2/3 des recommandations faites par le rapport sont déjà dans le projet social de l’hôpital, et qu’un plan d’actions sera discuté avec le CHSCT.

X
X