Le maire de Boulogne est en colère contre le groupe SFR. En cause : l’emploi de travailleurs détachés pour déployer le réseau fibre dans l’agglomération.

Il y a quelques semaines, nos confrères de la Voix du Nord révélaient que l’opérateur employait des travailleurs étrangers pour installer la fibre dans le Boulonnais. Pour se défendre, le responsable du groupe SFR dans les Hauts-de-France expliquait qu’il avait pris contact avec la mairie pour savoir s’il était possible d’embaucher des demandeurs d’emploi locaux… Lors du dernier conseil municipal, Frédéric Cuvillier a déclaré que c’était faux : SFR n’a jamais pris contact avec les services municipaux. La ville a écrit à l’opérateur pour obtenir des explications.

X
X