Ça y est, le cirque Gruss quitte Boulogne. Le chapiteau Rouge et Blanc, installé à la gare maritime depuis une semaine, va désormais partir à Dunkerque. Cette année encore, le spectacle a émerveillé petits et grands… Mais il a également suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. C’est devenu une habitude : à chaque fois que le cirque Gruss vient à Boulogne, les défenseurs des animaux montent au créneau. Sur notre page Facebook, vous êtes plusieurs à avoir montré votre indignation : selon vous, des animaux comme les éléphants et les tigres n’ont rien à faire dans un cirque. Face à cette polémique, nous sommes retournés voir Willy’s, un des responsables du cirque Gruss. Il constate que depuis plusieurs années, la fronde prend de l’ampleur. Mais il explique qu’au cirque Gruss, les animaux sont bien traités. Ils sont heureux et qu’ils disposent du double de la surface imposée par la loi.

Selon Willy’s, un des responsables du cirque Gruss, la revendication des défenseurs des animaux peut se comprendre, mais “il ne faut pas raconter n’importe quoi” :

Une association de défenseurs des animaux a d’ores et déjà annoncé qu’elle mènerait une action près du cirque Gruss, à Dunkerque. On leur donnera évidemment la parole également…

X
X