Frédéric Cuvillier écrit au président de la République. Le maire de Boulogne a publié une lettre ouverte à Emmanuel Macron chez nos confrères de la presse écrite. Il interpelle le chef de l’Etat sur les menaces qui pèsent sur le port de Boulogne et ses 5 000 emplois à cause du Brexit. La sortie de l’Europe du Royaume-Uni pourrait en effet impacter la filière pêche, en cas d’interdiction de pêcher dans les eaux britanniques. Frédéric Cuvillier réclame notamment que l’Etat créé une antenne de l’agence européenne de contrôle des pêches et la mise en place d’un impôt pour accompagner le développement des équipements portuaires.

Le maire de Boulogne a publié une lettre ouverte chez nos confrères de la presse écrite régionale. Il interpelle Emmanuel Macron sur les dangers du Brexit. La Grande-Bretagne doit sortir de l’Union Européenne le 29 mars prochain. Et selon Frédéric Cuvillier, ça pourrait avoir de grosses conséquences sur la zone portuaire de Boulogne :

Dans sa lettre ouverte, Frédéric Cuvillier réclame donc la création d’un poste de contrôle vétérinaire et douanier sur le port de Boulogne pour les entreprises de transformation des produits de la mer. Mais le maire de Boulogne se fait aussi le porte-parole des pêcheurs :

Frédéric Cuvillier a demandé à pouvoir rencontrer le premier ministre. Il devrait être reçu à Matignon prochainement.

X
X