Arrivé en 2013, Philippe Dieudonné s’en va vers d’autres missions

Après 4 ans passés à Boulogne, le sous-préfet Philippe Dieudonné part « sans regret ». Le représentant de l’Etat a dressé le bilan de son action, lors de son départ officiel, vendredi. Il a rappelé qu’il avait notamment beaucoup travaillé pour faire baisser la délinquance dans le Boulonnais. Pour cela, de nombreuses réunions de travail ont été organisées avec les élus, la police, les centres sociaux et les habitants, au sein du groupe de prévention de la délinquance.

En tant que représentant de l’Etat, un sous-préfet a pour mission, entre autres, de faire respecter la loi. Philippe Dieudonné a donc passé beaucoup de temps pour enrayer la délinquance dans le Boulonnais. Et pour ça, il a réuni tout le monde autour de la table :

X
X