Les conditions de travail des pêcheurs boulonnais vont être améliorées ! Un préau de réparation des filets de pêche va être créé, ainsi qu’un nouveau parc à coffres. Vous le savez : Boulogne est le premier port de pêche de France. Et pour débarquer le poisson des bateaux à terre, il faut des bacs en plastique. Plusieurs milliers de bacs sont utilisés chaque jour par les pêcheurs et les entreprises qui transforment le poisson. Ils sont ensuite envoyés dans ce qu’on appelle le “parc à coffres”, où les bacs sont nettoyés pour être redonnés aux pêcheurs. Le problème, c’est que l’unité de lavage est devenue trop petite. La société des ports du détroit a donc décidé de construire un nouveau bâtiment. Il verra le jour au bord du bassin Loubet, sur le quai Le Garrec. Les travaux commenceront à la fin de l’année. Le coût des travaux est de 5,8 millions d’euros.

Selon Jean-Marc Puissesseau, le président de la société des ports Calais/Boulogne, les travaux devraient durer un an :

X
X