D’autres sociétés prévoient d’arriver en 2022.

Bonne nouvelle pour l’économie locale: le port de Boulogne continue de retrouver des couleurs.

Après les doutes liés au Brexit, les investissements reprennent sur la zone de Capécure. Plusieurs entreprises se sont implantées en 2021. Et ce n’est pas fini, Jérôme Noël, puisque d’autres sociétés prévoient d’arriver en 2022.

2021 aura notamment vu l’arrivée de la société Grand Frais, qui a démarré en novembre ses activités de mareyage et de conditionnement. Un investissement de 10 millions et demi d’euros, qui a permis la création de 25 emplois. Et ce n’est pas fini puisque l’entreprise a déjà programmé l’extension de son site de production.

Les entreprises Direct Ocean, Mondial Navys emballage se sont elles aussi agrandies. La société John Driedge, vient de débuter l’aménagement de sa nouvelle parcelle de 9000m² avec un nouveau bâtiment de près de 2200m².

Au-delà des extensions, 2022 sera aussi l’année de nouvelles implantations. La société Local Océan va achever ses études pour implanter une ferme aquacole. Un investissement de 180 millions d’euros et un potentiel de création de 150 emplois. Enfin, une nouvelle entreprise, CAPALIM, doit implanter des services de garderie, et de restauration sur une surface de 7400m² et plus de 2,7 millions d’euros d’investissements. Une vingtaine d’emplois devrait être créée.

 


X
X