André-Gwenaël Pors est le nouveau directeur de l'hôpital de Boulogne (© Delta FM)

Au lendemain de la grève aux urgences de Boulogne, le directeur de l’hôpital annonce que “quelques pistes de recrutements de médecins urgentistes” sont à l’étude.

Ce mardi après-midi, une partie du personnel des urgences a stoppé le travail pour dénoncer les conditions de travail et le manque d’effectif. Une situation que n’ignore pas le directeur de l’hôpital. Interrogé par Delta FM, André-Gwenaël Pors confirme qu’il doit faire face à une pénurie de médecins urgentistes, “à cause des études allongées et des conditions de travail qui n’attirent plus les jeunes diplômés“.

Pour tenter de résoudre le problème, l’hôpital de Boulogne a commandé un audit, dont les résultats ont été rendus avant l’été. Le rapport préconise de réorganiser le service des urgences, notamment au niveau de l’encadrement. Et évidemment, de recruter de nouveaux médecins.

Des renforts devraient arriver prochainement selon le directeur de l’hôpital André Gwenaël Pors.

Lors de la grève, la CGT a également dénoncé que plusieurs employés des urgences soit reclassés dans d’autres services. Le directeur précise que ces personnes n’ont pas réussi à obtenir leur diplôme pour continuer à exercer au poste d’aide-soignant. Les maintenir dans le service des urgences aurait donc été illégal.

 

 

X
X