En début d’année devrait se tenir des assises du commerce à Boulogne. C’est une volonté du maire qui souhaite donner la parole à tous les acteurs concernés par le dynamisme du centre-ville. Commerçants, consommateurs, responsable économique, élus… tous autour d’une table pour identifier les difficultés et élaborer des plans d’actions. Après l’affaire H&M, vous avez sans doute remarqué une nouvelle campagne d’affichage dans les rues de Boulogne. Celle-ci fait la promotion de la qualité du commerce de proximité.

Le but des assises du commerce est de donner la parole aux commerçants, aux consommateurs, aux acteurs économiques, aux élus, bref, à tous ceux qui peuvent s’engager pour relever le défi du dynamisme commercial dans les cœurs de ville. Le maire de Boulogne, Frédéric Cuvillier :

L’affaire H&M a été très médiatisée. L’enseigne est partie au prétexte d’un loyer trop élevé du propriétaire, une affaire privée en quelque sorte. Mais le maire est monté au créneau pour dénoncer, aussi, une certaine “solitude” des élus locaux dans ce genre de situation :

X
X