La vie des Boulonnais est en danger : le SMUR de Boulogne n’arrive plus à constituer des équipes pour assurer ses missions d’urgence.

Malaise aux urgences de Boulogne. Depuis le début de l’année, 7 médecins ont démissionné du service. Résultat : il n’y a plus assez de personnel pour constituer une équipe du SMUR 24h sur 24. Certains jours et certaines nuits, le SMUR n’est plus en mesure d’assurer ses missions. Résultat : ce sont les médecins urgentistes de Rang-du-Fliers et Calais qui doivent se déplacer pour prendre en charge les patients boulonnais… Le délai de prise en charge est donc plus long, et “la vie de ces patients est en danger” pointe du doigt un médecin sur Delta FM.

Depuis le début de l’année, le service des urgences de l’hôpital de Boulogne a subi 7 démissions. Du coup, le planning est difficile à faire tourner. Les équipes essaient de s’organiser en multipliant les gardes, ou en réduisant les postes. Mais ce n’est pas toujours possible. Résultat : le SMUR a dû fermer ses portes plusieurs fois cet été. Reportage :

X
X