L’ancien Président du club de football de l’ACO Aiglons a été condamné ce jeudi à un an de prison avec sursis par le tribunal de Boulogne. Accusé d’avoir dilapidé près de 120 000 euros pendant son mandat, l’homme a reconnu avoir usé de faux documents pour obtenir de l’argent supplémentaire auprès de la banque.

Ancien élu à la mairie de Boulogne, David Dubois avait pris la tête du club du Chemin Vert en juillet 2014. C’est à ce moment là qu’il décide de recruter de nombreux joueurs et de mettre en place “des salaires et des primes de match”. A la barre, le Boulonnais explique: “Je me croyais grand, mais j’ai été petit”. Petit, comme le solde des comptes en banque du club aujourd’hui. “Fin décembre 2013, un compte affichait un solde positif de 23 878 euros. A votre départ, il était à découvert de 17 540 euros”, détaille le Président du Tribunal. Un autre compte a lui aussi été ponctionné de plus de 44 000 euros.

Le 8 juin 2015, David Dubois décide alors de déposer plainte pour le vol d’un chéquier. “Ce qui est troublant, c’est que le numéro des chèques fournis ne correspond pas à ceux pour lesquels vous avez fait opposition” fait remarquer le juge Marlière. C’est à ce moment-là que la police de Boulogne commence à enquêter sur David Dubois. Les interdits bancaires se multipliant, l’homme décide de demander une rallonge de 21 000 euros à la banque. Après un premier refus, il décide de créer de toute pièce un procès verbal du comité directeur du club, imitant les signatures des membres. A la barre, David Dubois a reconnu les faits.

Le tribunal de Boulogne le condamne à un an de prison avec sursis, mise à l’épreuve d’une durée de 5 ans, ainsi que 10 000 euros d’amende dont 5 000 avec sursis.

 

X
X