© Macadam Farm

Faute de pouvoir s’implanter à Wimille… Macadam Farm a changé ses plans. La structure agricole a pris ses quartiers à Boulogne. La production maraichère est en suspens. En attendant, les entrepreneurs ont misé sur un champignon, le pleurote, que l’on ne trouvait pas sur le territoire. Car c’est bien ça le but de Macadam Farm : offrir des légumes que l’on ne produit pas encore dans le Boulonnais pour de ne pas faire de concurrence aux agriculteurs locaux. Mais pour pouvoir se développer, la structure est à la recherche de terrains pour sa production maraichère.

Il y a un peu plus d’un an, le projet était pour les créateurs de Macadam Farm de s’implanter sur Wimille pour produire notamment des tomates, aubergines, et salades… Ça ne s’est pas fait pour des raisons structurelles, mais Macadam Farm a rebondi. Reportage :

Outre la recherche de terrains, Macadam Farm a aussi créé une 2ème entité, « Aquarelle », pour exploiter le site de production et développer le concept.

0%
X
X