Antoine Golliot (2ème à droite), le leader du FN à Boulogne (© Delta FM)

Septième démission consécutive au Front National de Boulogne. Sur les 6 membres élus lors des dernières élections municipales, il n’en reste plus que 3. Les autres ont démissionné et ont été remplacés. Le problème, c’est que leur remplaçant ont à leur tour démissionné. Le leader Antoine Golliot assure qu’il s’agit de décisions pour raisons personnelles.

Depuis les dernières élections municipales, le Front National a perdu 7 de ses membres. Pour beaucoup de monde, ça ressemble à une hécatombe. Mais pas pour Antoine Golliot, le leader du FN à Boulogne :

X
X