L’homme aurait tenté de glisser la main sous le polo de la victime, il nie les faits

De la prison avec sursis pour un gendarme de 52 ans, affecté au peloton autoroutier de Boulogne, et accusé d’agression sexuelle sur une jeune collègue de 20 ans. Les faits remontent à juillet 2020. Selon nos confrères de la voix du nord, la victime assure que l’homme aurait tenté de glisser la main sous son polo alors qu’ils allaient effectuer un contrôle routier sur l’A16. L’homme a nié les faits prétendants qu’elle portait un gilet pare-balle et que c’était donc impossible. Le tribunal judiciaire de Boulogne l’a condamné à 8 mois de prison avec sursis. Aujourd’hui, il ne travaille plus au peloton autoroutier. 


X
X